FORUM ECONOMIQUE MONDIAL, NEW DELHI, 2-4 NOV. 2014

Thu, 07/02/2015 - 12:32 -- csissoko
Dates: 
Sunday, November 2, 2014 - 09:00 to Tuesday, November 4, 2014 - 21:00
Location: 
N/A
New Dheli Gujarat N/A
India
Description: 

« Renforcer le Partenariat Public-Privé  pour booster la croissance économique » 

La ville de New Delhi, en Inde a abrité du 2 au 4 novembre dernier, les travaux du 16è sommet économique indien du Forum Economique Mondial. Cette rencontre de haut niveau à laquelle a pris part le Ministre de l’Industrie et de la Promotion des Investissements, Monsieur Moustapha BEN BARKA était organisée par le Forum Economique Mondial (WEF) et la Confédération des Industries Indiennes (CII). Le thème central de ce sommet est: « Redéfinir le partenariat Public-Privé pour un nouveau départ ». Il met en exergue le rôle central de la coopération publique-privée pour atteindre les objectifs de croissance durable, équitable et partagée.

En effet, le Forum économique mondial a décidé de s’associer au 16ème sommet économique indien, vu l’importance des défis à relever dans ce pays, défis auxquels sont confrontés un grand nombre de pays émergents ou qui aspirent, comme le nôtre à l’émergence. Le sommet a  réuni notamment des leaders économiques et politiques mondiaux pour discuter des réformes structurelles et des investissements innovants visant à soutenir la croissance, créer des emplois et promouvoir la prospérité partagée non seulement pour l’Inde, mais également pour tous les pays confrontés à des problématiques similaires dont le Mali. Le Forum a permis de réfléchir sur les opportunités et défis liés à des perspectives de croissance durable et inclusive, à savoir :

- maximiser les investissements directs étrangers, créateurs d’emplois et de croissance durable et inclusive,

- combler les déficits évidents en infrastructures par la coopération publique-privée, afin de répondre aux besoins des populations de plus en plus urbanisées ;

- adapter la technologie aux besoins énergétiques et partager les expériences pour une plus grande productivité agricole ;

- identifier les principales contraintes auxquelles se heurtent les Petites et Moyennes Entreprises (PME) dans leur accès aux crédits et aux marchés des capitaux, limitant ainsi leur contribution à la croissance économique ;

- Identifier les actions pour augmenter l’investissement en capital humain en faveur de la jeunesse qui est le moteur clé de la prospérité économique future.

Au Mali, le Président de la République, S.E M Ibrahim Boubacar Keita  a affiché son ambition de « faire du Mali un pays émergent à l’horizon 2025». L’atteinte de cet objectif majeur passe, notamment, par la réalisation de grands projets structurants, d’intérêt national et sous régional, en matière d’infrastructures (routes et autoroutes, ports, aéroports, chemins de fer, électricité, TIC, exploitation minière). Dans ce cadre, le secteur privé est appelé à jouer un rôle important dans la réalisation du Plan Stratégique de Développement. D’où l’intérêt pour notre pays d’assister à ce présent Forum économique mondial qui fait du partenariat public-privé son thème central.

De nos jours, les investissements indiens sur le continent africain sont estimés à plus de 50 milliards de dollars et l’Afrique a enregistré le taux de croissance le plus important pour les investissements directs étrangers indiens. Le présent forum a été un lieu idéal pour redynamiser les échanges économiques et redéfinir les lois avec comme objectif une croissance inclusive à travers des stratégies innovantes et des reformes réglementaires en vue de poursuivre l’élan de la décennie passée.

La participation du Ministre de l’Industrie et de la Promotion des Investissements à ce Forum a été donc l’occasion, de faire le point des reformes sectorielles et structurelles engagées par le Mali pour soutenir durablement la croissance économique du pays, de présenter les importantes opportunités d’affaires qu’il offre, d’inscrire le Mali dans une dynamique de coopération Sud-Sud d’une part, et publique-privée d’autre part, comme vecteur de croissance.

Le Ministre  Ben Barka a participé à trois pannels portant sur:

« le développement des infrastructures numériques à l’horizon 2020 » où il a eu des échanges fructueux sur le plan numérique Mali 2020 sur la base des éléments fournis par le Ministère de l’Economie Numérique ;

« la voie du développement durable » à travers les modèles possibles de coopération publique-privée pour améliorer les infrastructures existantes et créer des nouvelles infrastructures pour une population de plus en plus urbanisée, les défis énergétiques et agricoles, et les questions relatives au financement et au développement des PME ;

« le développement de la confiance comme clé pour la réussite » entre les gouvernements,  les entreprises et la société civile.

Le Ministre Moustapha BEN BARKA en compagnie du Premier Ministre Ivoirien Daniel K DUNCAN lors de la cérémonie d’ouverture

Le Ministre Moustapha BEN BARKA en compagnie du Premier Ministre Ivoirien Daniel K DUNCAN lors de la cérémonie d’ouverture

.

Un diner débats a été organisé avec comme thème  « La Coopération entre l’Inde et l’Afrique ».Dans son intervention le Ministre BEN BARKA a insisté sur l’exemplarité des relations qu’entretiennent les deux parties et l’exploration de voies et moyens pour  accroitre les échanges futurs. Etaient aussi présents à ce diner débats, la présence de Monsieur Paul KAGAME Président du Rwanda, du Premier ministre Ivoirien, Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, du Vice-président ghanéen, Monsieur Kwesi Amissah-ARTHUR et plusieurs autres ministres africains, ainsi que des représentants du secteur Public/Privé de nombreux pays africains. L’on notait également à cette rencontre d’échanges une forte présence des membres du gouvernement indien, des leaders du secteur privé et de la société civile. Prenant la parole, le Ministre de l’Industrie et de la Promotion des Investissements a souligné « le rôle important que l’Inde joue en Afrique et plus spécifiquement au Mali, en partageant, selon lui le risque du développement ».

Pour augmenter les investissements de part et d’autre, il a insisté sur « l’importance d’organiser le plus souvent des rencontres bilatérales entres les institutions des deux régions à savoir la (Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, l’Agence de Promotion des Investissements, l’Agence de Promotion des Exportations et le Conseil National du PATRONAT.) ».

En marge du forum, le Ministre de l’Industrie et de la Promotion des Investissements a accordé une série d’audiences aux responsables des entreprises indiennes intervenant au Mali et d’autres investisseurs potentiels intéressés par la « destination Mali ». Comme à l’accoutumée, il a évoqué avec ses interlocuteurs, les progrès majeurs enregistrés par le Mali dans l’amélioration du climat des Affaires, et des opportunités qu’il offre en termes d’investissements. Monsieur Ben Barka rappellera que le Mali regorge d’énormes potentialités économiques dans les domaines de l’agriculture, des mines, de l’énergie, de l’agro-industrie, de l’immobilier, etc. Toutes choses qui ont convaincu le milieu d’affaires indien.

Les représentants de la société UTTAM SUCROTECH sont les premiers partenaires rencontrés. Au menu des entretiens, l’engagement qui lie leur structure au Mali. Il ressort des échanges, que des représentants de ce groupe se rendront très prochainement dans notre pays précisément (en mi -novembre), afin  de finaliser les projets, planifier les étapes à venir des obligations en vertu du protocole d’accord qui a été signé entre UTTAM et le Gouvernement du Mali en 2013.

Le Ministre BEN BARKA saluant le PDG du Groupe UTTAN accompagné du Vice-Président du Groupe en Charge des Projets.

Le Ministre BEN BARKA saluant le PDG du Groupe UTTAN accompagné du Vice-Président du Groupe en Charge des Projets.

Avec les représentants des sociétés PARIJAT MALI, CRESCENT PETROLEUM, SEFTECH, TRADEWARE SOLUTIONS et ASTERIX INFRA, les échanges ont été axés sur les possibilités d’investissement qu’offre le Mali, un pays qui séduit de plus en plus les hommes d’affaires indiens. Sur ce point, le Ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements a dressé un tableau économique très positif du Mali tout comme les possibilités d’investissement qu’il  offre.

Le Ministre Ben Barka a aussi rencontré le Président du conglomérat HINDUJA et l’entrepreneur Ravi Shankar Mangipudy accompagné de leurs plus proches collaborateurs. Monsieur Moustapha Ben Barka s’est réjouît de ces différentes rencontres et a plaidé pour la concrétisation rapide des différents projets. « Mon département travaillera de façon diligente en relation avec les autres Ministères concernés pour une mise en œuvre rapide des projets et des requêtes qui nous ont été soumis »

Promesses d’investissements massifs

Tous les  responsables d’entreprises rencontrés devront manifester leur intérêt pour les projets retenus dans les semaines à venir. Au-delà de la dynamique indienne, le Mali se positionne de plus en plus en tant que partenaire stratégique du Forum Economique Mondial avec une visibilité importante à travers différentes participations.

A rappeler que le Ministre était accompagné des représentants de l’Ambassade du Mali en Inde et de l’Agence pour la Promotion des Investissements au Mali (API-MALI).

Source : API-Mali / MIPI

 
 
 
Back to Top